Dernières infos

L’Ile Maurice à l’honneur à la mairie de la ville Mont Royal

Share

La communauté mauricienne du Canada s’est retrouvée samedi passé à la mairie de la ville Mont Royal pour célébrer pour la 25 fois la fête de l’indépendance de l’Ile Maurice. Environ 400 personnes ont répondu à l’appel de l’Association Québec Ile Maurice (AQIM), fondée il y a 35 ans.

Les années se suivent et se ressemblent coté mobilisation, selon le président de l’AQIM, Gérard Labelle. «À chaque année, nous attendons entre 300 et 350 personnes. Et c’est toujours comme ça depuis 25 ans, a expliqué le président. « Il y a toujours des enfants, des adolescents, des jeunes, des adultes. Parmi eux, on peut trouver des gens qui sont nés au Canada, des anciens et de nouveaux arrivants», a-t-il ajouté. L’idée derrière cette fête est de faire d’une pierre deux coups: commémorer la fête de l’indépendance, et saisir l’occasion pour inculquer la culture mauricienne, à travers les chants, les spectacles propres à l’Ile Maurice, selon le président d’AQIM.

Pour la soirée du samedi passé, il y a eu environ 400 personnes. La salle de la maire de la ville de Mont Royal était bondée de monde et parée aux couleurs de ce pays de l’Océan indien. Du vert côtoyait du jaune, du rouge et du bleu un peu partout sur les murs de la salle au grand bonheur des invités.

AQIMPrésent lors de la soirée, le consul honoraire de l’Ile Maurice, Richard G. Gervais s’est réjouit de la présence massive de la communauté mauricienne dans la salle. «Ça me fait chaud au cœur de voir tout ce beau monde. Car je suis devenu Mauricien d’adoption et je connais le tiers des personnes présentes ici», a indiqué le consul honoraire. (sur la photo ci-contre de gauche à droite: le président d’AQIM, le consul honoraire).

Un sentiment partagé par le vice-président d’AQIM, Steve Juganaden. «C’est une fierté pour nous  et c’est encourageant de voir environ 400 personnes réunies ici. C’est une formule gagnante, car chaque année des gens viennent d’un peu partout du Canada: région de Montréal, ville du Québec et d’Ottawa» a souligné le vice-président.

De 19h à 1h du matin, la salle de la mairie a vibré au rythme de la musique tradition traditionnelle, aux prestations de danses d’Arribadance Studio et de Bollywood Jalwa, et aux chants de Yajie Yang et de Joyce Devibe.

Un des mandats que nous sommes donnés, c’est de célébrer  la fête de l’indépendance de l’Ile Maurice chaque année, a conclu, M. Gérard Labelle.

Ansou Kinty

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.