Dernières infos

Moïse Jean Charles veut changer le drapeau haïtien

drapeau Haiti
Share

Des partisans et de sympathisants de Moïse Jean-Charles ont manifesté le samedi 10 novembre 2018 au Cap-Haïtien. Le chef de file de Pitit Dessalines, ancien sénateur de la république Moise Jean Charles, a profité de l’occasion pour hisser le drapeau noir et rouge sur le site de Vertières. Cette action a suscité plusieurs réactions du côté des politiciens qui croient que c’est une profanation. Moise Jean Charles justifie son acte en apportant des précisions.

« Ce n’est pas une profanation nous avions voulu donner un signal aux élites pour leur dire qu’il faut coûte que coûte changer le système politique », a déclaré M. Moïse dans des médias locaux. Il assure vouloir faire la promotion de l’idéal Dessalinien qui prend en compte les intérêts des couches populaires.

Il promet de poursuivre son action en encourageant ses partisans à hisser le drapeau noir et rouge sur les édifices publics dans les 10 départements géographiques du pays.
« Nous voulons montrer aux ambassades, aux élites économiques, aux leaders politiques que Pitit Dessalines est la seule vraie force politique pouvant imposer la volonté du peuple haïtien pour que l’on cesse de le bluffer», a tempêté Moïse Jean-Charles.
L’ex-candidat à la Présidence inscrit son action dans le cadre de la lutte des classes populaires et assure que les élites ont compris le signal qui a été envoyé. « Nous sommes fatigués de ce système », poursuit M. Jean Charles.

Interrogé sur son action qui viole les prescrits de la constitution, M. Jean Charles se défend d’être un anarchiste faisant valoir que les prescrits constitutionnels relatives aux droits économiques et sociaux des couches populaires ne sont pas respectés. La constitution prévoit l’éducation doit être gratuite mais ce n’est pas le cas, martèle-t-il.

Il soutient que les élites économiques et politiques doivent comprendre son geste comme le signal d’un mouvement des couches populaires qui veulent prendre en main leur destin.

Par Mackeson PIERRE LOUIS
pilmak28@gmail.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.