Dernières infos

BADI: « Sweetie évoque vraiment cette première rencontre amoureuse au soleil »

BADI, rappeur

Le rappeur belgo-congolais Badi était en tournée au Québec du 12 au 19 mai 2024. Il a sorti un remix de son single « Sweetie » par le DJ et producteur portuguais NegoO le 24 avril dernier. IL s’est produit au CLub Balattou à Montréal le 19 mai dernier. Avant son concert à Montréal, Badi s’était confié sur son single et sa tournée au Québec

« Sweetie est un morceau qui parle de cette première rencontre, quand on a le flash sur quelqu’un, et plus particulièrement en été, lors d’une fête ou d’un moment où on boit un mojito fraise en terrasse au soleil. Moyi en lingala signifie le soleil. C’est le nom de l’album et Sweet évoque vraiment cette première rencontre amoureuse au soleil. » a expliqué le rappeur belgo-congolais à Afrikcaraibmontreal.

Le 12 mai dernier, Badi s’est produit au festival Santa Teresa, à Sainte Thérèse. « Le concert au Santa Teresa Festival s’est vraiment bien passé. C’était mon premier show dans un festival au Canada. J’espère qu’il y en aura d’autres, vu l’accueil et l’énergie que le public m’a donnés. J’ai envie d’avoir l’occasion de me produire plus fréquemment au Canada. Je remercie vraiment toute l’équipe du Santa Teresa Festival pour leur accueil. » a indiqué le musicien à Afrikcaraibmontreal.

La rappeur a commencé la musique assez jeune, vers l’âge de 14 ans, tout d’abord en écoutant et en étant influencé par tout le rap des années 90. Très vite, il a commencé à bosser avec un groupe d’amis, des amis de l’école, des amis du quartier. Assez rapidement, et assez jeune, ils ont commencé à sortir leurs premiers disques à Bruxelles et en France. Ensuite, il a commencé son aventure solo quelques années plus tard, quand il était un peu plus mûr, tout d’abord sous différents noms et, enfin, depuis une bonne dizaine d’années sous son vrai prénom, qui est Badi.

« J’ai gardé un lien très fort avec le Congo. Ma musique, mon discours, mes vêtements, mon attitude… Tout est inspiré par le Congo, et plus particulièrement par les Congolais. C’est vraiment ma plus grande inspiration. Le Congo, c’est ma base. C’est un des éléments essentiels de ma musique et, tout simplement, de ma vie. » a répondu le rappeur belgo-congolais sur une question à propos de son rapport avec son pays d’origine.

Par Ansou Kinty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.