Dernières infos

Côte d’Ivoire : la lutte contre l’analphabétisme s’accentue

Share

En Cote d’Ivoire, le gouvernement et les organisations non gouvernementales multiplient les actions pour lutter contre l’analphabétisme dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest. Le 8 septembre passé, l’UNESCO a appelé à plus d’actions pour vaincre ce fléau.

En collaboration avec le ministère en charge de l’Éducation nationale, l’UNESCO a organisé des activités à travers le pays, dans la perspective de soutenir la politique d’alphabétisation menée dans les villes et contrées du pays.

A l’occasion de, la directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé tous les États à redoubler d’efforts pour que l’alphabétisation soit pleinement reconnue comme l’un des plus puissants accélérateurs de développement durable.

« Cette journée internationale, consacrée cette année au lien entre l’alphabétisation et le développement durable, est une occasion de rappeler cette simple vérité: l’alphabétisation change la vie et même davantage, elle en sauve », a souligné Mme Bokova lors de la Journée internationale de l’alphabétisation, célébrée le 8 septembre passé. Elle a appelé tous les États à redoubler d’efforts pour l’alphabétisation soit pleinement reconnue comme l’un des plus puissants accélérateurs de développement durable.

Lors de cette journée, la ministre ivoirienne en charge de l’Éducation nationale Kandia Camara et de l’Enseignement Technique, a déploré le taux élevé des analphabètes, en dépit des efforts consentis par les pouvoirs publics.

« Les causes du faible taux d’alphabétisation. Elles sont d’ ordre économique, culturel et institutionnel. C’est ce qui légitime nos efforts accrus dans le sens de la scolarisation universelle », a-t-elle expliqué.

Dès lors, elle a invité les populations à s’ouvrir aux nouvelles technologies pour freiner davantage l’analphabétisme dans le pays.

La ministre a par ailleurs révélé que l’ambition de la Côte d’ Ivoire est de le faire baisser l’analphabétisme de 51 % à 35% en 2020.

« La Côte d’Ivoire regorge plus de 51 % d’analphabètes avec 72 % de femmes dont 96 % se trouvent dans le monde rural », a-t-elle révélé. « La lutte contre l’analphabétisme constitue une action majeure pour le gouvernement qui veut faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020″, a indiqué .
la directrice du Service autonome d’alphabétisation (SAA) Mama Ouattara lors d’une récente rencontre.

Selon l’UNESCO, 781 millions d’adultes dans le monde ne savent ni lire, ni écrire, ni compter. Deux tiers d’entre eux sont des femmes. Plus de 250 millions d’enfants sont incapables de déchiffrer une seule phrase, bien que la moitié d’entre eux ait passé quatre ans à l’école.

Afrikcaraibmontreal.com, avec l’Agence Xinhua

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.