Dernières infos

Un commando libère 117 détenus, en attaquant une prison dans le Cameroun anglophone

Au Cameroun, des hommes armés ont pris d’assaut la prison de Wum, dans le Nord-Ouest anglophone, autour de 19h, mardi 25 septembre. Selon des sources sécuritaires, ils se sont servis d’une échelle pour accéder à l’intérieur du centre pénitentiaire, en passant par le mur arrière opposé au mirador, selon RFI

« Surpris par la violence de l’attaque, les gardes, en petit nombre, n’ont pu opposer de résistance. Une fois à l’intérieur du pénitencier, les assaillants ont procédé à des tirs de sommation et ont défoncé les portes des cellules. Au total, 117 détenus ont été libérés et ont aussitôt disparu dans la nature. Les assaillants ont aussi emporté deux armes et une caisse de munitions. », poursuit le média français.

Le commando serait constitué de séparatistes des régions anglophones au Nord-Ouest du pays, théâtre des affrontements entre ces derniers et les forces de sécurité du pays.

« Depuis mercredi matin, une trentaine de prisonniers se sont rendus aux autorités. En fin de journée, plus de 70 d’entre eux étaient toujours recherchés par les forces de l’ordre et de sécurité. », a précisé RFI

Par Ansou Kinty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.