Dernières infos

Présentation de Saisis ta destinée, concept tourné vers les femmes

"Saisis ta destinée" 2018 à Pointe-Noire. au Congo.

« Saisis ta destinée », un concept tourné vers les femmes, est piloté par l’association Femmes inspirantes. La première édition a eu lieu à Paris en 2017 et la deuxième édition s’est tenue le 9 mars dernier à Pointe-Noire au Congo. Entrevue avec Jessica Makosso, fondatrice et présidente de Femmes inspirantes.

Ansou Kinty: Bonjour Jessica Makosso, comment vous est venue l’idée de mettre en place « Saisis sa destinée »?

Jessica Makosso: Bonjour Monsieur Ansou, « Saisis ta Destinée » est tout d’abord une expérience personnelle que j’ai voulu partager avec d’autres femmes parce que c’est très important de connaitre notre mission sur terre et de rentrer dans son couloir.

Pour la petite histoire, cela faisait longtemps que j’avais un projet associatif, car j’aime travailler en collectivité et se partager des expériences. Mais, je ne savais pas par où commencer. Et un soir chez moi, après avoir regardé une conférence des femmes en ligne, j’ai pris mon ordinateur et j’ai commencé à écrire ce projet… À la fin j’étais moi-même surprise de ce que j’avais écrit parce que avant je n’arrivais même pas à finir une phrase, et que là j’avais écrit 10 pages. J’avais compris que c’était le moment pour moi de me lancer. Je ne savais pas dans quoi je m’embarquais, mais j’ai juste décidé de suivre le cours de l’histoire. Voilà un peu d’où est né « Saisis Ta Destinée »

La première édition a eu lieu à Paris, et la 2e édition s’est tenue le 9 mars 2018 à Pointe-Noire, capitale économique du Congo. À qui s’adresse ce concept?

Ce concept s’adresse à toutes les femmes, celles qui ont une vision d’épanouissement de la femme, celles qui pensent et qui croient que la femme a des talents et un savoir faire à déployer.

Qu’est ce qui explique ce changement de lieu?

Ce changement de lieu s’explique par mon côté panafricanisme (rires).
En fait, dès la mise en place de ce réseau, je me suis dite qu’on ne va pas se limiter sur l’Europe, mais que l’Afrique aussi avait besoin de cette sensibilisation, que les femmes africaines aussi sont concernées. Elles ne peuvent pas restER en marge de cette révolution. Et du moment que je suis Congolaise, la charité bien ordonnée commence chez soi.

Parlez-nous de la 2e édition qui a eu lieu le 9 mars dernier à Pointe-Noire.

La 2e édition s’est très bien passée bien que les femmes au début avaient du mal à accrocher au concept de l’événement non parce qu’elles n’en voulaient pas mais juste parce qu’elles n’étaient pas habituées à ce genre d’événements.
Nous avons été agréablement surpris de voir comment à l’approche de l’événement, les tickets se sont vendus comme des petits pains, et que la salle était remplie qu’il n’y avait plus de place assise.

Y avait-il des invités de marque?

Oui, il y avait:
-Marina NZOMAMBOU, directrice SCAB
-Une délégation des Femmes cadres de la SONAREP (filiale de la SNPC, Société Nationale du Pétrole du Congo)
– Imane Nour, directrice de Imane Immobilier et de l’institut de beauté SPA marocain « il était une fois »

Propos recueillis par Ansou Kinty


Quelques images de « Saisis ta destinée » 2018 à Pointe-Noire au Congo

2018.Saisis-ta-destinée

Saisis-ta-destinee-2018

Saisis-ta-destinée-2018-

Jessica Makosso (en en bleu -jaune), fondatrice et présidente de Femmes inspirantes

Jessica Makosso (en en bleu -jaune), fondatrice et présidente de Femmes inspirantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.