Dernières infos

“Osez Entreprendre”

Share

Le Place aux Femmes (PAF) a organisé un Brunch d’Affaires le 5 juillet dernier au Cinéma Banque Scotia, Montréal.

L’une après l’autre, ces femmes entrepreneuses ont osé suivre leur rêve elles ont témoignés de leur parcours face à un public majoritairement féminin. Qu’elles soient africaines, antillaises, européennes, toutes avaient en commun la force, la détermination et le courage d’aller jusqu’au bout. La marraine de cette troisième édition, Dorothy Rhau, humoriste-comédienne, a d’ailleurs charmé le public avec son humour et son sourire contagieux.
 » Il y a encore quatre ans, je travaillais à temps plein en ressources humaines dans une entreprise pharmaceutique », se remémore-t-elle. Dorothy Rhau peut même se vanter d’avoir jouer devant le président d’Haïti, Michel Martelly, à la demande personnel de son personnel.

Une autre jeune femme nommée Noelly Sam, connu sous le nom « Miss Sly », est une bloggeuse, offrant ses services de consultante dans la mode, le mode de vie et les medias sociaux. Originaire d’Afrique, plus précisément de Brazzaville, capitale du Congo, elle a commencé sa passion, l’écriture sur son blog à partir de sa chambre, il y a deux ans et depuis, son rêve devenu une réalité, car elle concilie passion et gagne-pain. « J’ai survécu à 14 hivers », dit-elle, en s’adressant à son auditoire. Elle est la preuve vivante que tout est possible au Québec.

Message d’espoir

Toutes sont d’avis que le premier obstacle réside d’abord en soi, ensuite vient l’entourage immédiat, dont la famille et les amis.

Pour inciter les femmes à se lancer en affaires, différentes sources de soutien pour le financement et de partenariat d’affaires étaient présentes, dont celle du financement alternative que propose la cofondatrice, Itifo Engulu, intilutée « Impact Femmes Finances ». La source de financement alternative se veut un réseau crédible de femmes immigrantes professionnelles en finance pour favoriser l’éducation et la formation en produits et services financiers des femmes immigrantes du Québec. Toutefois, peu de citoyens savent que des centaines de millions par année sont mis à la disposition des Canadiens dans chaque budget provincial et fédéral afin d’encourager l’entreprenariat. Certaines de ces femmes en ont bénéficiés. Elles bénéficient d’un soutien continu de mentor tous domaines confondus. . « L’argent y est mesdames, lancez-vous. Créer vos projets, s’exclame la fondatrice et présidente de Place aux Femmes », a dit Christelle Mokoko, en s’adressant au public.

La présidente invite toutes les femmes étant à Montréal à adhérer à l’organisation. Car elles peuvent profiter du soutien de l’organisation du PAF en étant membre à part entière, obtenir de l’information sur les ressources disponibles pour le démarrage d’entreprise, se faire connaître en participant à aux activités donc donner une visibilité à leur projet et profiter de plusieurs occasions de réseautage variées, selon elle.
Parmi les femmes présentes à la rencontre, quelques-unes y étaient par curiosité, d’autres par intérêt professionnel: promouvoir les produits et services de leur entreprise.

Elvira Bigirimana

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.