Dernières infos

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d’euros

Share

Un consortium composé du français Thales, du chinois Huawei et de l’italien Imet a remporté un contrat de 30 millions d’euros pour l’installation d’un nouveau système de communication sur le réseau ferroviaire du Maroc.

Un consortium composé du français Thales, du chinois Huawei et de l’italien Imet, a remporté un contrat de 30 millions d’euros auprès de l’Office national des chemins de fer (ONCF) du Maroc.

Première phase

Selon un communiqué publié par Thales ce vendredi, le consortium devra mettre en place « un système de communication GSM-R sur cinq lignes du réseau ferroviaire marocain », sur une distance totale de 712 kilomètres. Cette opération constitue le « premier déploiement en Afrique » de ce système de télécommunications mobiles reliant les trains aux équipes au sol et aux centres de contrôle.

En tant que chef de file du consortium, le groupe français « sera responsable de la conception globale et de l’intégration du système ainsi que des activités de maintenance ».

Le groupe de télécoms chinois Huawei fournira le système de communications GSM-R, tandis que l’italien Imet sera en charge des travaux de génie civil (conception et construction des installations, installation de la fibre optique, etc.)

Ces cinq lignes représentent, poursuit le communiqué de Thales, la première phase d’un projet plus vaste : l’installation de GSM-R sur l’ensemble des 14 lignes et des 1 900 kilomètres du réseau ferroviaire du Maroc.

Activités

Le groupe Thales est présent dans 56 pays et emploie 65 000 personnes. En 2013, il a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 milliards d’euros.

L’ONCF, pour sa part, affiche un chiffre d’affaires de 3,6 milliards de dirhams (environ 350 millions d’euros) sur la même période pour un résultat net de 148 millions de dirhams (environ 13 millions d’euros).

Source: Jeune Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.