Dernières infos

Maroc : le voyagiste Fram cède ses hôtels à Atlas Hospitality

Le voyagiste français Fram a cédé ses 4 hôtels au Maroc à Atlas Hospitality, une chaîne hôtelière contrôlée par le fonds d’investissement touristique marocain H-Partners, dont les principaux partenaires sont Attijariwafa Bank et Banque populaire.

Éreinté par de lourdes pertes entre 2010 et 2012 (plus de 70 millions d’euros cumulés), le voyagiste français, qui avait mis en vente tous ses actifs immobiliers, a annoncé avoir cédé ses quatre hôtels au Maroc à Atlas Hospitality Morocco. Une transaction dont le montant, confidentiel, devrait toutefois atteindre « quelques dizaines de millions d’euros » selon l’AFP qui cite une source du secteur.

« Une bonne nouvelle »

Les établissements cédés au groupe marocain – partenaire de longue date de Fram – sont un 5 étoiles de Marrakech, ‘Les Jardins de l’Agdal’, et trois hôtels 4 étoiles, ‘Les Idrissides’ à Marrakech, ‘Le Volubilis’ à Fès, et ‘Les Dunes d’Or’ à Agadir. Ils comptent 780 salariés au total.

La vente des 4 hôtels marocains « est vraiment une très bonne nouvelle pour Fram, pour les partenaires qui nous font confiance et pour les salariés », a dit à l’AFP le porte-parole du groupe.

Le voyagiste français a également signé avec son partenaire marocain un accord pour « continuer pendant cinq ans à commercialiser et animer la vente de séjours dans ces établissements, dont deux sont des hôtels-clubs qui resteront labellisés comme tels dans ses catalogues », révèle la même source. Fram cherche toujours à se défaire de ses actifs hôteliers en Tunisie et au Sénégal, notamment.

Fonds d’investissement touristique

Atlas Hospitality Morocco est propriétaire et gestionnaire d’un important parc hôtelier au Maroc, comptant 27 établissements et 10 000 lits. Il emploie 2 500 collaborateurs et réalise annuellement 1,5 millions de nuitées, selon le site spécialisé L’écho touristique. C’est le premier opérateur hôtelier national au Maroc, dans un secteur dominé il est vrai par le groupe français Accor.

Lancé et longtemps détenu par Royal Air Maroc, AHM est aujourd’hui détenu à 33,4 % par la SNI, le holding d’investissement royal et à 66,5% par le fonds d’investissement touristique marocain H-Partners. Ce dernier compte parmi ses partenaires Attijariwafa Bank, Banque centrale populaire, le fonds koweïtien Al Ajial, la Caisse marocaine des retraites (CMR) et la CIMR.

Source: Jeune Afrique économie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.