Dernières infos

Maroc-Chine : une quinzaine de contrats signés durant la visite de Mohammed VI

Crédit photo: L'économiste
Share
Quinze conventions ont été signées entre des groupes marocains et chinois, le 12 mai, lors de la visite du roi Mohammed VI en Chine. Ces projets, dont la valeur atteint plusieurs centaines de millions d’euros, ne visent pas uniquement le Maroc mais ont pour objectif de développer la présence chinoise dans toute l’Afrique.

Green business, parcs industriels, finance… Plusieurs secteurs sont concernés par les 15 conventions signées, le 12 mai, entre opérateurs économiques marocains et chinois durant dans le cadre de la visite en Chine du roi Mohammed VI.

Le premier projet visé par ces accords concerne le port de Tanger-Med et la zone franche adjacente. Un mémorandum d’entente a été signé entre le groupe chinois Haite, présent dans l’aviation civile et militaire, les pièces aéronautiques, les mines, la finance et l’immobilier, et le gouvernement marocain pour la création d’un grand parc industriel et résidentiel dans cette zone attractive qui abrite le projet Renault-Nissan. Pour l’instant, le financement et la dimension ce parc ne sont pas connus.

Avec Othman Benjelloun, PDG de BMCE Bank of Africa et surtout le premier banquier marocain à ouvrir un bureau de représentation en Chine en 2000, le même groupe va créer au Maroc un parc industriel sino-marocain et un fonds d’investissement sino-marocain de 1 milliard de dollars. Les secteurs ciblés par ce fonds sont : l’aéronautique, la finance, les parcs industriels et les infrastructures. Les deux partenaires se sont également engagés à lancer une société de gestion de fonds et à renforcer leur partenariat dans les domaines de l’assurance-vie en Chine et du leasing d’avions.

Une batterie de projets

Au Maroc, le groupe chino-allemand Linuo Paradigma, spécialisé dans la fabrication des chauffe-eaux solaires, va créer une unité de production industrielle d’un capacité de 50 000 chauffe-eaux solaires par an pour un investissement estimé à 100 millions de dirhams (9 millions d’euros).

Le groupe chinois a signé un mémorandum d’entente avec la Société d’investissement énergétique (SIE), société publique marocaine qui promeut les projets industriels destinés à la production et à l’efficacité énergétique, Attijariwafa Bank pour l’accompagnement financier et le groupe marocain Cap Holding pour la distribution.

Harpon Solar, entreprise chinoise spécialisée dans la production de cellules et de panneaux solaires, a annoncé la création au Maroc d’une unité de production de cellules photovoltaïques de 160 MW pour un investissement global de 1,1 milliard de dirhams (100 millions d’euros) sur trois phases. Elle a signé une convention de partenariat dans ce sens avec la SIE, le spécialiste de la construction Jet Contractor et Attijariwafa Bank.

Pour sa part, Yangtse Ltd., société chinoise de construction d’autobus, construira au Maroc une unité industrielle de fabrication de bus électriques pour un montant de 1,2 milliard de dirhams, en partenariat avec la SIE, le groupe de construction Marita Group et la Banque populaire (BP).

Aventure africaine

Parmi les autres groupes chinois ayant signé des conventions pour des projets développés depuis le Maroc durant le voyage de Mohammed VI figurent ceux de China Harbour Engineering Company Ltd pour le développement de zones logistiques en Afrique, de SEPCO III Electric Power Construction pour la réalisation d’études en vue de l’extension de la centrale thermique de Jerada (à l’est du Maroc), de Sichuan Huatie Hi-Tech Construction Engineering co. pour la fabrication de pièces de rechange des industries ferroviaires, automobiles et aéronautiques et de Clevy China pour le développement d’une plateforme de e-commerce destinée à l’Afrique.

Enfin, le China Africa Development Fund (CAD Fund) a signé deux conventions avec BMCE Bank of Africa et Attijariwafa Bank portant sur le financement de projets de développement en Afrique et l’investissement sur le marché de la dette.

Source: Jeune Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.