Dernières infos

L’Union Européenne inaugure son plan d’investissement extérieur avec le Maroc

Share

L’Union européenne (l’UE) a procédé, mardi 19 juin 2018, au lancement de son Plan d’investissement extérieur (PIE) au Maroc. Ce lancement inaugure la mise en œuvre effective du PIE dont l’UE s’est dotée pour attirer les investissements dans les pays africains partenaires, mais avec une priorité absolue aux voisins de l’union.

Les premiers investissements qui seront réalisés au Maroc dans le cadre du PIE ont pour objectifs « d’accroître les opportunités commerciales, favoriser la création d’emplois, le développement du secteur privé et la croissance inclusive ».

Ce Plan d’investissement extérieur de l’UE lancé au Maroc reposera sur trois piliers. Et le premier d’entre eux, constitue le nouveau Fonds européen pour le développement durable. A partir de ce fonds, 4,1 milliards d’euros de subventions seront mis à disposition pour soutenir le développement durable dans les pays d’Afrique subsaharienne et du voisinage européen, tout en permettant aux opérateurs publics et privés de tirer parti de leurs atouts respectifs.

Le deuxième pilier sera l’assistance technique, de manière à permettre d’améliorer la qualité des projets et de mobiliser les investissements des institutions financières, des institutions publiques et des investisseurs privés.

Enfin, une assistance supplémentaire sera accordée aux autorités publiques pour favoriser un environnement commercial global plus attractif, grâce notamment à de meilleures politiques et législations, et au dialogue avec le secteur privé.

Pour Johannes Hahn, commissaire européen chargé des négociations d’élargissement et de la politique européenne de voisinage, « le Plan européen d’investissement extérieur contribuera à mobiliser des fonds privés importants dans des secteurs clés de l’économie marocaine et permettra aux entrepreneurs locaux de créer des emplois dans le pays. Cette approche permettra également de mener à bien, de grands projets de développement durable qui autrement, n’auraient pas été possibles du tout ou auraient été nettement moins importants ».

A noter que la cérémonie de lancement du PIE au Maroc a réuni les autorités nationales, des entreprises du secteur privé, des institutions financières internationales et d’autres parties prenantes pour discuter des opportunités d’investissement et des moyens de surmonter les obstacles restants dans l’accès aux fonds.

S’agissant des relations bilatérales entre l’UE et le Maroc, il importe de relever que le Royaume chérifien a bénéficié, entre 2014 et 2017, d’une aide de 807 millions d’euros de la part de l’union.

Rappelons, par ailleurs, que le PIE se veut un plan européen innovant et ambitieux qui encourage les investissements dans les pays partenaires de l’UE en Afrique et dans la région européenne de voisinage. Il a pour objectif, de favoriser la croissance inclusive, la création d’emplois et le développement durable, afin de s’attaquer à certaines des causes profondes de la migration irrégulière.

Au total, environ 44 milliards d’euros devraient être mobilisés dans le cadre du PIE de 2017 à 2020 pour l’Afrique et le voisinage européen.

Source: Agence Ecofin

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.