Dernières infos

L’Union du Maghreb arabe affiche ses ambitions pour 2015

Alors que l’espace régional maghrébin a la plus faible intégration économique au monde, des échéances viennent d’être annoncées pour y remédier, avec notamment la conclusion des négociations sur le libre échange et la création de la Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur.

Qualifiée souvent de coquille vide en raison des difficultés rencontrées dans l’intégration économique de cette région – à 3%, le commerce intra-maghrébin est le plus bas au monde – l’Union du Maghreb arabe (UMA), qui regroupe l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, souhaite inverser cette mauvaise tendance.

« L’UMA est toujours engagée dans le processus de libre échange arrêté à Tripoli en 2010″, a déclaré son secrétaire général Habib Ben Yahia, à Rabat, le 3 mars, lors de l’ouverture du 30e Comité intergouvernemental d’experts du bureau nord-africain de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. À en croire le responsable tunisien, un accord définitif pourrait intervenir rapidement : « Il ne reste plus que la liste négative de produits (ndlr : non-exonérés de droit de douane) à déterminer. Nous espérons y parvenir d’ici au 30 juin », a t-il poursuivi.

Un autre dossier est également dans les tuyaux pour 2015, celui de la Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE). « La création de la banque commune entre dans sa dernière ligne droite. Les actionnaires publics (Ndlr: les États membres) ont fixé l’échéance à octobre prochain », a affirmé Habib Ben Yahia.

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.