Dernières infos

L’Ethiopie surclassera le Ghana dans la course pour le titre de champion africain de la croissance en 2018 (FMI)

Share

Le Ghana vient de perdre le titre de champion dans le classement africain des pays prévus pour avoir la croissance la plus rapide cette année. C’est ce qu’indiquent les récentes prévisions de croissance publiées par le Fonds monétaire international (FMI), ce mardi.

Selon les données de l’institution internationale, c’est l’Ethiopie qui devrait lui ravir cette position avec un chiffre de 8,5% contre 6,3% pour le pays ouest-africain.

Le document indique que cette performance pourrait être motivée par l’afflux des investisseurs tels que General Electric Co., la Standard Group ou encore plusieurs entreprises chinoises, vers une économie dont le produit intérieur brut (PIB) représente presque le double de celui du Ghana (73 milliards $ contre 43 milliards $ pour le Ghana).

De son côté, l’économie ghanéenne est de plus en plus liée aux cours des matières premières, depuis que le pays est devenu un producteur de pétrole en 2010. Ces nouvelles rentes ont permis au pays dirigé par Nana Akufo-Addo, d’atteindre une croissance de 8,5% en 2017, soit sa meilleure performance en cinq ans, selon l’Office national des Statistiques du pays.

Notons que les nouvelles prévisions de 6,3% représentent un net recul par rapport aux 8,9% prévus en Octobre dernier. Le Ghana devrait obtenir la 4e place dans le classement des croissances les plus rapides, respectivement derrière l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire (7,4%) et le Sénégal (7%).

Rappelons qu’en janvier dernier, dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales, la Banque mondiale avait prévu une croissance de 8,3% pour le Ghana, le classant devant l’Ethiopie (8,2%) et la Côte d’Ivoire (7,2%).

Source: Agence Écofin

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.