Dernières infos

Les ONG fonctionnent comme des entreprises

Share

Les Organisation non gouvernementales (ONG) fonctionnent comme des entreprises, selon le président d’honneur de Action contre la faim et chercheur associé à Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) de Paris, Jacques Serba. Il s’exprimait lors d’une conférence organisée à HEC de Montréal le 7 avril passé.

Selon le président d’honneur de Action contre la faim, le donneur est comme un client. Il faut adopter une stratégie de communication pour le convaincre. « Qui est le client? Qu’est-ce qui distinguent les entreprises des  ONG?» s’est-il interrogé. Rien du tout, on vend aux donateurs une idée morale aux clients. Relations indirectes au prix, à l’argent. Des stratégies marketing sont mises en place tout comme dans une entreprise »  a répondu M. Jacques Serba. .  « Des enfants malnutris, les sauver, c’est bien, mais faut développer un plan budgétaire » a poursuivi le président d’honneur d’Action contre la faim.

Selon le conférencier, il n ‘y a pas de définition exacte de ce type organisme. Mais il trouve que la définition donnée par l’Union des associations  internationales  est la plus appropriée. Je cite:  « une ONG est une association composée de représentants appartenant à plusieurs pays et qui est internationale par ses fonctions, la composition de sa direction et les sources de son financement. Elle n’a pas de but lucratif et bénéficie d’un statut consultatif auprès d’une organisation intergouvernementale »

Lors de la conférence, le président d’honneur de Action contre la faim a parlé des dérives dont ont été victimes des enfants du Tchad  avec  l’Arche Noé, ne association française qui voulait servir d’interface entre des familles adoptives en France et des enfants du Tchad, présentés comme étant des orphelins alors que tous ne l’étaient pas.  « Ils ont fait un scandale en 2007 lorsque les forces de police du Tchad arrêtent tous les participants, car ils s’apprêtaient à embarquer 103 enfants dans un avion en direction de l’Europe, sans le consentement des autorités », a indiqué le chercheur.

Outre cela, les États s’immiscent de plus en plus dans le contrôle de la gestion des ONG comme Vision Mondiale au États-Unis.

Le président d’honneur d’Action contre la faim a aussi affirmé que la moitié des dons reçus des grands ONG en France servent à payer les employés.

À travers cette conférence, M. Jacques Serba a  montré un visage des ONG.

Elvira Bigirimana

 

Share

3 Comments on Les ONG fonctionnent comme des entreprises

  1. Serba Jacques // 6 juin 2014 á 1:56 // Répondre

    Merci Elvira Bigirimana pour votre commentaire.
    Ma description de la réalité ne signifie pas toujours adhésion de ma part.
    Je pense en effet que la fin ne justifie pas tous les moyens, y compris dans l’action humanitaire.
    Il faut que les choses soient dites pour qu’elles entrent dans le champ de la critique.
    C’est ainsi que l’on met en œuvre les valeurs que l’on défend.

    Bien à vous
    Jacques Serba

  2. Elvira Bigirimana // 6 juin 2014 á 10:16 // Répondre

    Bonjour Monsieur Serba,

    Je vous remercie d’avoir pris de votre temps afin de commenter mon article. J’apprécie énormément. Votre conférence était très enrichissante et j’étais ravie de voir un autre côté que peu n’ose afficher. C’est tout à votre honneur.
    Cordialement,

    Elvira Bigirimana

  3. Considerant la multitude d’ONG, des derives peuvent etre deplorees, aussi bien dans leurs pays d’origine que dans leurs pays d’intervention. Des critiques peuvent porter sur l’appropriation de ressources rares, comme l’eau ou l’energie, pour les besoins du fonctionnement propre de l’organisation. Ces critiques s’apparentent aux critiques faites a une entreprise privee classique installee dans un pays du tiers-monde.

Répondre à Web Hosting Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.