Dernières infos

Le plus grand hôpital flottant du monde fait escale au Sénégal pour 10 mois

L'Africa Mercy est le plus grand navire-hôpital du monde. | © Mercy Ships

<em>L’Africa Mercy, un bateau-hôpital de l’ONG chrétienne Mercy Ships, a jeté l’ancre le 14 août 2019 dans le port de Dakar, au Sénégal. Il y restera pour un séjour humanitaire de dix mois. Le bateau perpétue l’histoire d’une organisation humanitaire fondée en Suisse en 1978.

Pendant la durée de son séjour, jusqu’au 29 mai 2020, 3’000 patients seront soignés à bord, lors d’interventions chirurgicales relatives notamment à l’orthopédie, la pédiatrie, la chirurgie maxillo-faciale. Les domaines de l’ORL, la chirurgie reconstructive plastique, gynécologique et dentaire sont aussi concernés. Selon le ministère sénégalais de la Santé, 2’000 agents et techniciens biomédicaux seront aussi formés par l’équipe médicale.

Une extension de l’hôpital à terre, le HOPE Center (Hospital Out Patient Extension) a été créée dans les bâtiments d’une organisation locale. Une clinique dentaire sera également établie à terre, et une sélection de patients y aura lieu chaque semaine.

Le Président du Sénégal Macky Sall et le ministre de la Santé et de l’Action Sociale Abdoulaye Diouf Sarr ont demandé que Mercy Ships se concentre tant sur les besoins de patients dans la capitale que dans le reste du Sénégal. Afin de répondre à cette demande, une sélection des patients a été effectuée avant l’arrivée du navire à Thiès et Diourbel pour sélectionner les patients présentant des conditions chirurgicales traitables.

Cinq salles d’opération

Lancé en 2007 à Monrovia, au Liberia, l’Africa Mercy est le plus grand navire hôpital du monde, avec 400 volontaires à bord. Il est équipé de cinq blocs opératoires, 82 lits. Un scanner, un équipement complet pour des radios à rayon X, ainsi qu’un laboratoire complètent l’installation médicale du navire.
MercySalleOperation

Dernier bateau-hôpital de l’organisation suisse Mercy Ships, l’Africa Mercy a été acquis en 1999, grâce à des dons. Ancien traversier-rail danois “Droning Ingrid“, il a été rebaptisé Africa Mercy en avril 2000, après sa remise en état qui a coûté 35,6 millions de francs. Depuis sa mise à l’eau, en mars 2007, il a accosté successivement à Tamatave, Madagascar, Cotonou, Bénin et à Douala, au Cameroun.

L’association Mercy Ships a été fondée en 1978 à Lausanne par un couple des missionnaires évangéliques américains, Donald et Deyon Stephens, sur des valeurs chrétiennes. Le couple avait pour ambition d’améliorer l’accès des populations des pays pauvres du Sud aux soins de santé. Dans ce cadre, l’association, aujourd’hui internationale, s’est dotée de navires-hôpitaux. (cath.ch/ibc/com/bh)

Un million de services

L’Africa Mercy est le 3e bateau armé par l’association suisse. Deux autres bateau l’ont précédé sur les mers du globe, l’“Anastasis“, un paquebot italien, et le Caribbean Mercy, un ferry danois.

L’Anastasis a été le premier navire lancé par l’association. Construit en 1953, ce paquebot, à l’origine italien, a été le fleuron de la flotte de Mercy Ships de 1978 à 2007. Pendant le temps de ses activités, il a rendu plus d’un million de services pour une valeur totale de plus de 261 millions d’Euros en faveur de 1,2 million de personnes environ.

En outre, 88600 malades ont été soignés dans des cliniques médicales de village, plus de 137000 traitements dentaires effectuées, plus e 4000 professionnels locaux de la santé, formés. Il a aussi permis d’aider à la réalisation de plus de 540 projets de construction et agricoles dont des écoles, des cliniques, des orphelinats et des puits d’eau.

L'Anastasis, premier bateau lancé par Mercy Ships, était un paquebot italien construit en 1953. | © Mercy Ships

L’Anastasis, premier bateau lancé par Mercy Ships, était un paquebot italien construit en 1953. | © Mercy Ships

Un ancien ferry
Le Caribbean Mercy, acquis en 1994, s’est rendu dans 137 ports au total durant ses 12 ans de mise en service et a mené 56 missions sur le terrain dans 13 pays: parmi lesquels le République Dominicaine, Haïti, la Russie, la Chine, les Philippines et la Colombie. Il a été vendu en 2006 à une fondation familiale, afin d’être rénové.

348.800 personnes de plusieurs pays des Caraïbes ont bénéficié de ses activités: opération contre la cataracte, strabismes, des soins dentaires, orthopédiques. Pendant ses escales, il a livré pour plus de 1,6 million d’Euros de matériel médical, de fournitures hospitalières et de médicaments. (ibc)

Source: Cath.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.