Dernières infos

Le Mozambique « paradis » de l’héroïne

Share

En 2009 déjà, des télégrammes diplomatiques américains révélés par WikiLeaks avaient fait du pays la deuxième place africaine la plus active pour le transit des narcotiques après la Guinée Bissau.

Le pays serait devenu une plaque tournante du trafic d’héroïne vers l’Europe.

Selon l’étude publiée ce jeudi par le projet européen ENACT, ce sont quelques 800 millions de dollars de drogue, en provenance d’Afghanistan et du Pakistan, qui transitent par la mer ou la route vers les pays africains voisins et l’Europe.
Le rapport révèle que le trafic de drogue contribue jusqu’à hauteur de 100 millions de dollars par an à l’économie locale. Ce qui en fait la deuxième source d’exportation derrière le charbon.

Les autorités mozambicaines ont fait savoir qu’elles étaient en train de faire une analyse approfondie de l’étude avant de tirer des conclusions.

Source: BBC Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.