Dernières infos

Le Cameroun structure l’achat de l’or produit de manière artisanale

Le gouvernement camerounais qui s’attèle depuis quelque temps à structurer l’exploitation artisanale de l’or, vient de mettre 1 milliard de FCFA à la disposition du Cadre d’appui à l’artisanat minier (CAPAM) pour les opérations d’achat de ce produit cette année par les artisans miniers, essentiellement installés dans la région de l’Est du pays.

Cette réorganisation intervient au terme du projet de financement assuré au départ sur les fonds PPTE (Pays pauvres très avancés) soutenu par les bailleurs de fonds dont l’admission du Cameroun à ce mécanisme de développement a permis à ce pays de bénéficier d’une remise de sa dette dette extérieure pour environ 1000 milliards de francs CFA.

C’est dans ce cadre que le CAPAM a été créé et placé sous la tutelle du ministère des Mines, afin de canaliser dans le circuit formel, les plus de 100 kg d’or officiellement produits au Cameroun chaque année, mais dont 90 pour cent sont écoulés dans les circuits informels, notamment à cause des trafiquants qui sévissent dans les sites miniers.

Ainsi, le CAPAM est-il désormais chargé de racheter l’or aux artisans miniers, de les regrouper en Groupements d’initiatives communes (GIC) et de les encourager à s’entraider à travers la création de caisses communautaires.

En outre, le CAPAM réalise des infrastructures communautaires à l’instar de la construction d’écoles et d’hôpitaux, sans oublier la formation destinée aux producteurs.

La finalité des ces actions d’après les autorités, est de constituer des réserves d’or au Trésor public, grâce au produit racheté aux artisans miniers.

Une opération qui devrait prendre un coup d’accélérateur à la faveur d’une récente décision du gouvernement autorisant le CAPAM à prélever directement, sur site, 15 pour cent de la production de tous les artisans et des industriels opérant dans les champs miniers du pays.

Source: APA News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.