Dernières infos

L’approche sectorielle pour mieux identifier les opportunités d’affaires en Afrique

Share

Le 13 mai dernier avait lieu le Salon Classe Export à la Place Bonaventure à l’occasion du Sommet 2015 organisé par Export Québec. Une conférence intitulée: «Exporter en Afrique, mieux comprendre les marchés» a permis d’en apprendre davantage sur l’approche sectorielle employée par Export Québec dans sa mission d’accompagnement des entrepreneurs intéressés à développer leurs activités économiques en Afrique.

En effet, lors de cette conférence, Madame Élise Roy, conseillère en affaires internationales, pupitre Afrique chez Export Québec, a mis en relief les principaux secteurs forts du Québec pour l’exportation. Il s’agit des services en tout premier lieu, suivi de l’industrie manufacturière et du secteur minier. Afin de savoir comment s’insérer dans les activités économiques de développement, l’approche sectorielle consisterait tout d’abord à mieux prendre connaissance et définir les grands projets actuels en Afrique. Par la suite, ceci permettrait aux directeurs d’entreprises de déterminer les besoins en termes de logistique, de technologie ou de santé et sécurité (sous-secteurs) qui découleront de ces projets. Il serait alors plus facile pour les entrepreneurs canadiens et québécois de voir à quel niveau ils peuvent s’insérer.

Soulignons que «l’exploitation des services du Québec (par exemple les TI ou la Gestion-Conseils), quoique difficilement mesurable pour le moment par son caractère intangible, est deux fois plus grande en Afrique que dans toutes les régions», précise Monsieur Alain Carrier, Adjoint à la direction Europe, Afrique et Moyen-Orient chez Export Québec.

Marilyn Brassard

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.