Dernières infos

L’Angola confirme vouloir mobiliser plus de 10 milliards $ de ressources extérieures

Selon des propos rapportés par le Financial Times, le ministre angolais des Finances a confirmé que le pays envisageait de mobiliser 10 milliards $ de ressources extérieures, pour financer la construction de ses infrastructures prioritaires. « Il y a des projets qui sont retardés, certains n’ont pas commencé, et d’autres qui ont débuté et qui vont connaitre un ralentissement, mais une grosse part d’entre eux seront financés par des lignes de crédit extérieures », a fait savoir Abrãhao Gourgel (photo).

Deuxième producteur de pétrole en Afrique, le pays subit le contrecoup de la baisse des prix de l’or noir sur les marchés internationaux. Pour mobiliser ce volume de ressources, le pays envisage d’émettre des eurobonds pour un montant global oscillant entre 1 et 1,5 milliard $. Une petite part sera mobilisée via des institutions multilatérales comme la Banque Mondiale et les négociations de facilités avec des pays amis.

Au final l’Angola devrait mobiliser un total de 25 milliards $, dont 15 en sollicitant les ressources disponibles internes et 10 sur les marchés internationaux.

Plusieurs analyses estiment que la situation est gérable par le pays et que les risques de dégradation sont moins importants que lors du choc pétrolier de 2009. Le gouvernement a pris des mesures strictes pour la sécurisation des réserves de change, qui du reste, atteignent encore le volume de 25 milliards $.

Sources: Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.