Dernières infos

Israël renonce au rapatriement des Africains

Le premier ministre Israélien Benyamin Netaniahu
Share

L’Etat Hébreux leur imposait le choix entre l’emprisonnement et un rapatriement forcé, mais Israël a passé avec le HCR un accord pour transférer les migrants illégaux vers des pays développés.

Selon les chiffres officiels, environ 64 000 migrants africains sont entrés illégalement entre 2007 et 2012 en Israël.

Constitués majoritairement d’Erythréens et de Soudanais 42 000 d’entre eux se trouvent toujours sur le territoire.

En début d’année, le chef du gouvernement israélien avait menacé de rapatrier plusieurs milliers de personnes qui avaient le choix entre partir au plus tard début avril, et aller définitivement en prison.

Tel aviv proposait 3 500 dollars et un billet d’avion pour regagner un pays africain jugé « sûr ».

Mais la Cour suprême israélienne, avait suspendu cette mesure qui a suscité de nombreuses critiques, notamment du Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU, des organisations de défense des droits de l’homme, mais aussi de certains survivants de la Shoah en Israël

Lors d’une conférence de presse lundi à Jérusalem, Benyamin Netanyahu a déclaré que l’accord signé avec l’ONU, va permettre de faire sortir d’Israël 16.250 migrants vers des pays développés comme le Canada, l’Allemagne et l’Italie.

Le gouvernement israélien, a-t-il indiqué, a conclu un accord avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés à propos des Africains entrés illégalement en Israël.

Source: BBC Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.