Dernières infos

Intégration régionale africaine : l’Afrique du Sud championne continentale (CEA)

L’Afrique du Sud est la championne continentale en matière d’intégration régionale. C’est ce qu’a annoncé, le week-end dernier, la commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), citant le rapport 2019 sur l’Indice de l’intégration régionale africaine.

D’après la CEA, la nation arc-en-ciel est le pays ayant réalisé les meilleurs progrès, selon les cinq critères permettant d’évaluer les politiques d’intégration sur le continent. Il s’agit de l’intégration du commerce, du développement des infrastructures régionales, de l’intégration productive, de la libre circulation des personnes et de l’intégration macroéconomique.

Sur le plan régional, c’est la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) qui arrive en tête des régions les plus intégrées du continent.

Cependant, indique la CEA, les performances globales du continent restent assez faibles par rapport aux objectifs fixés. Plusieurs causes expliquent cette faible performance des pays africains en matière d’intégration régionale. Parmi elles, figure la lenteur des pays dans la ratification du protocole de l’Union africaine (UA) sur la libre circulation des personnes. Signé en mars 2018 par 27 pays africains, le protocole reste encore sujet à des réticences au sein de la majorité des membres de l’UA.

« L’important déficit des infrastructures sur le continent demeure un obstacle majeur au commerce intra-régional », a également indiqué la CEA.

Notons que la République du Soudan du Sud est le pays affichant le taux d’intégration le plus faible, en raison de ses mauvaises performances en matière d’infrastructures régionales et d’intégration financière.

Source: Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.