Dernières infos

Ils s’opposent à la candidature du président gabonais

Share
Trois principaux membres de l’opposition ont appelé vendredi tous les gabonais à contrer la candidature du chef de l’Etat à la présidentielle du 27 août 2016.

L’ancien président de l’Assemblée Guy Nzouba Ndama, l’ancien président de la commission de l’Union africaine,Jean Ping, et l’ancien gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale, Casimir Oye Mba ont invoqué des « doutes » sur l’état-civil de Ali Bongo Ondimba.

Ces trois candidats au scrutin ont estimé que le président de la République est un enfant, né au Nigéria, et adopté par son prédécesseur Omar Bongo Ondimba.
Ali Bongo ne peut donc, selon eux, être président.
Ils ont évoqué l’article 10 de Constitution qui stipule qu’une personne « ayant acquis la nationalité gabonaise ne peut se présenter comme candidat à la présidence de la République ».

« Nous convions chaque Gabonais et chaque Gabonaise à adresser, dès à présent, une lettre à la commission électorale pour s’opposer à la candidature d’Ali Bongo et exiger sa disqualification du processus électoral », ont-ils déclaré.

Les trois opposants au régime était reçus par la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), à un peu plus de deux mois du vote.

La campagne se déroule dans un climat tendu.

Source: BBC Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.