Dernières infos

En concert le 9 octobre, Élage Diouf se livre sur son nouvel album Melokáane

crédit photo: Francofolies
En concert à l’Astral le 9 octobre prochain, Élage Diouf, artiste québécois d’origine sénégalaise, se livre sur son 2e album Melokáane sorti le 28 août dernier. Il est aussi revenu avec nous sur son parcours et ses futurs concerts lors de l’entrevue qu’il a accordée à AfrikCaraibMontreal, ce mercredi.

Fin août 2015, vous avez sorti votre dernier album qui porte le nom de Melokáane. À quoi ce titre fait-il référence ?

En wolof, Melokáane veut dire Identité ou plutôt reflet de l’identité. C’est toujours ce mot qui me venait à l’esprit pendant mes moments d’inspiration. Comme dans mon album, je rends hommage à de grands hommes, je voulais refléter leur identité à travers mes chansons car ils m’inspiraient. L’identité est tellement importante chez une personne que je voulais lui rendre hommage.

Pouvez vous me citer quelques thèmes qu’on retrouvent chanson de l’album ?

Le thème de l’immigration est quelque chose qui me touche et auquel j’ai même accordé une chanson. La dernière fois, j’ai rencontré un homme qui se faisait déporter et sa souffrance sur son visage m’a touché et m’a inspiré. Je suis fortement inspiré par les personnes qui se sont battus pour nous, de grands hommes comme Nelson Mandela par exemple.

Vous êtes québécois d’origine sénégalaise. Comment définissez-vous votre style de musique ?

Pour moi mon genre de musique c’est de la bonne musique. Mon style est surtout basé sur le feeling et n’est pas prédéterminé. Le style d’une chanson peut changer à tout instant et même en studio. Je garde quand même une touche africaine en suivant mon instinct.

Depuis la parution de votre album Aksil, vous avez remporté plusieurs prix et notamment celui du Meilleur Artiste de la Diaspora sénégalaise en mai dernier. À quoi tient votre succès selon vous ?

Les gens apprécient surement la joie que je transpose dans ma musique. J’aime les gens et les gens me le retournent. Les gens aiment la passion dans son travail . Toute personne qui écoute la musique peut apprécier la musique. Je ne vise aucun public en particulier et j’aime plaire aux gens en général.

Le 9 octobre, dans deux jours, vous allez vous produire à l’Astral. Qu’est ce que vous réservez aux invités ?

Partager les moments que j’ai passé au studio. Jouer tous les morceaux de mon nouvel album tout en jouant des morceaux d’Aksil, mon ancien album. J’aime que le public voie ma progression, voir où je suis rendu, le travail fait avec les autres membres de mon band et des artistes invités.

Avez vous prévu d’autres concerts sous peu ?

Oui on a prévu une nouvelle date à Québec le 23 octobre. On en fait même plus qu‘Aksil parce qu’on vise non seulement une tournée nationale mais aussi des dates aux États-Unis ou en France. L’aventure continue et le 9 octobre n’est que le baptême.

Propos recueillis par Ingrid Rogier

Concert à l’Astral le 9 octobre à 20h:
Pour les billets: http://www.ticketmaster.ca/event/10004F04A77848F6?lang=fr-ca&brand=lastral&camefrom=CFC_SPECTRA_FR

ElageDiouf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.