Dernières infos

Démission du gouvernement gabonais

Le gouvernement gabonais en août 2017
Share

Le gouvernement gabonais a démissionné mardi, au lendemain de la dissolution de l’Assemblée nationale par la Cour constitutionnelle. Cette dernière avait aussi demandé le départ du gouvernement.

Le Premier ministre « Emmanuel Issoze Ngondet a présenté la lettre de démission de son gouvernement au chef de l’Etat.

Le nouveau gouvernement sera responsable devant le président de la République, comme le veut la nouvelle Constitution gabonaise adoptée en janvier et décriée par l’opposition, qui y voit une tentative de « monarchisation » du pouvoir.

Lundi, la Cour constitutionnelle gabonaise a dissous l’Assemblée nationale tout en demandant la démission du gouvernement, alors que le Gabon aurait dû organiser des élections législatives avant fin avril.

A en croire la Cour, le gouvernement a échoué dans l’organisation des législatives au plus tard le 30 avril, après deux reports de ces élections depuis décembre 2016.

Les commentateurs expliquent ces reports par les remous suscités par la présidentielle d’août 2016, dont les résultats donnant le président sortant Ali Bongo Ondimba vainqueur sont contestés par l’opposition.

C’est le Sénat qui prend le relais de l’Assemblée nationale en attendant l’élection de nouveaux députés, a précisé la Cour lundi.

Source: BBC Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.