Dernières infos

Congo Brazzaville : le référendum fixé au 25 octobre

crédit photo: Statistiques mondiales
La nouvelle Constitution annoncée fin septembre par le président Sassou Nguesso sera soumise à référendum le 25 octobre.
Le gouvernement congolais l’a annoncé lundi à l’issue d’un conseil des ministres à Brazzaville.

A l’annonce du référendum fin septembre, les leaders de deux partis de l’opposition congolaise et leurs sympathisants avaient protesté, à travers une grande marche dans les rues de Brazzaville, contre ce qu’ils considèrent comme un « coup d’État constitutionnel ».

Il s’agit du Front pour l’ordre constitutionnel et l’alternance démocratique (Frocad) et de l’Union pour la démocratie congolaise (UDC), qui réunissent la quasi-totalité des militants de l’opposition.

Denis Sassou Nguesso, 72 ans, a cumulé une trentaine d’années au pouvoir.

La Constitution actuelle lui interdit de se présenter à la prochaine élection présidentielle, prévue en 2016.

Elle limite à deux le nombre de mandats que peut exercer un chef de l’État et à 70 ans l’âge maximal pour être candidat.

Si elle est adoptée après le référendum, la nouvelle Constitution permettra au président Sassou de briguer un nouveau mandat en instaurant un mandat présidentiel « renouvelable deux fois » .

Elle abolira également la limite d’âge pour les candidats à la magistrature suprême.

Source: BBC Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.