Dernières infos

Comores: la loi de finances 2017 rejetée par la majorité présidentielle

Carte des Comores
Share
Aux Comores, la loi de finances 2017 a été rejetée à l’Assemblée nationale ce mercredi. Pour le gouvernement, c’est un choc puisque le refus ne vient pas de l’opposition, mais des députés issus de la mouvance présidentielle. Une première dans le pays.

Avec cette loi, le ministre des Finances prévoyait d’atteindre près de cent soixante millions d’euros de recettes internes sur l’année 2017. Seulement, la majorité des deux tiers n’a pas été atteinte.

Le président de l’Assemblée nationale a souligné que les députés de l’opposition avaient pourtant voté en faveur de la loi. C’est la première fois que cela se produit aux Comores. Un scénario d’autant plus déroutant que certains députés siègent en leurs qualités de suppléants de ministres du gouvernement.

Des débats jusqu’au 31 décembre

Les députés concernés expliquent ce revirement par un souci d’équité à l’égard des autorités insulaires. Le budget prévoyait selon eux des différences trop importantes qui auraient pu mener à des dysfonctionnements entre l’exécutif national et ses homologues sur chaque île.

Suite à ce revers, le gouvernement tente de faire bonne figure et reste confiant quant à l’adoption de la loi après quelques modifications. De leurs côtés, les députés alliés refusent d’être qualifiés d’opposants ou même de dissidents. Pour eux, il s’agit d’une simple demande de révisions de certains points. Les débats vont se poursuivre puisque la session parlementaire ne se terminera qu’au 31 décembre.

Source: RFI

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.