Dernières infos

Comité Miss créole Québec: « Après-midi Bèl Manman Kréyòl »

Dans le cadre de la fête des mères, prenez une pause on s’occupe de vous, le dimanche 31 mai 2015. Rencontrez Miss Créole Québec 2014 avec notre nouvelle cohorte 2015.

Être maman, c’est fantastique.
Être maman, cela transforme une vie, et c’est magique.
C’est le bonheur de partager son amour avec quelqu’un pour la vie.

Dans un esprit de rassemblement, comité Miss Créole vous convie à participer à sa première activité culturelle autour de la mère créole « Après-midi Bèl Manman Kréyol ». Rencontres, échanges et partages interculturels et intergénérationnels seront au rendez-vous. À cette occasion, dans une ambiance conviviale, l’identité créole à travers la musique, la mode, le culinaire et la danse, les mères quelque soit leurs origines passeront un après-midi de grande joie avec leur famille.
Cet évènement a pour but de faire connaître la culture Créole dans ses traditions et de vivre cette ambiance des îles de coutume célébrée le dernier dimanche du mois de mai consacré aux mamans, les « Femmes Potomitan », les femmes de valeur.

Clin d’œil historique et social

Dans les îles des cultures créoles, le modèle familial dominant est historiquement matrifocal. Par définition, la matrifocalité est un système de vie familiale de ménages monoparentaux de plusieurs générations où se retrouvent plusieurs femmes adultes : la mère, la grand-mère, les sœurs de la mère. La femme y joue un rôle central du fait de l’absence ou de l’effacement des pères. Elle est alors considérée comme étant un potomitan, c’est-à-dire le pilier de la famille et de la société, même si cette dernière n’est pas pour autant matriarcale.

L’expression potomitan fait référence à la mère courage, une femme déterminée et affirmée qui n’a pas peur des responsabilités quelles qu’elles soient. Le système esclavagiste avait fait de la femme créole la dépositaire du pouvoir familial, en ce sens que selon le code noir l’enfant suivait le statut de la mère. Si la mère était esclave l’enfant était esclave, si la mère était libre, l’enfant était libre. Le père ne jouait qu’un rôle d’esclave étalon, esclave reproducteur. Les femmes ont donc acquis dans les sociétés post-esclavagistes un rôle majeur au sein de la structure familiale avec le soutien du pouvoir nous dit Gracchus qui n’a eu de cesse à travers ce qu’il appelle « des mises en scène de récompenser les mères à travers diverses cérémonies et des médailles de la mère méritante. » La femme créole est une femme de caractère, remplie d’amour, toujours dévouée pour les siens , la première à se lever , la dernière à se coucher et qui réussit à rester coquette malgré son dur labeur.

Activité du dimanche 31 mai 2015

Plusieurs invités d’honneur assisteront à ce moment d’échange. Nous compterons la présence des présidents des associations culturelles créoles ainsi que celles de nos partenaires qui collaborent à nos côtés. Quelques invités surprises sont également attendus. Afin de souligner la contribution et le rayonnement de la Femme des cultures créoles, une programmation riche et variée sera proposée à nos participants avec tirage, prix de présence, musique, chant, relooking avec défilé de mode de 14h à 18h.

À leur arrivée, 30 roses seront offertes gracieusement aux 30 premières mamans. Elles seront accueillies par notre nouvelle cohorte de candidates actives dans la deuxième édition de Miss Créole Québec. Notre partenaire Saveur Soleil Traiteur ne manquera pas de vous séduire par un buffet de succulents plats typiques aux saveurs créoles.

Comité Miss créole Québec

Plus d’infos: 514-445-3472
www.misscreolequebec.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.