Dernières infos

Cinquante-sept journalistes ont été tués en 2016, selon RSF

crédit photo: Planète Campus
Share
Cinquante-sept journalistes ont été tués en 2016 en raison de leur profession, selon le bilan annuel dressé par Reporter sans frontières (RSF) et publié lundi.

Avec 19 journalistes tués en Syrie, le pays de Bachar El-Assad est le plus meurtrier pour les professionnels des médias.
La Syrie est suivie de l’Afghanistan (10 tués), du Mexique (9 tués), de l’Irak (7 tués) et du Yémen (5 tués). Le pays de Bachar El-Assad est ainsi dépeint comme « l’enfer » des journalistes.

À cela s’ajoute neuf « journalistes-citoyens » (blogueurs) et huit collaborateurs des médias qui ont aussi été assassinés en 2016 « pour avoir exercé leur mission d’information », a indiqué l’ONG.

Comparé à l’année 2015, ce bilan macabre a diminué: 67 journalistes tués en 2015, selon RSF.

Selon le bilan de RSF, au moins 780 journalistes ont été tués ces dix dernières années en raison de leur profession.

Ansou Kinty

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.