Dernières infos

Carine Au Micro présente son nouvel EP « O La Si »

Carine au Micro au club Balattou le 22 février 2018
Share

«O La Si », nouvel EP de Carine Au Micro signifie «Tu vas grandir » en langue Mina parlé au Bénin, au Togo et au Ghana, a expliqué l’artiste lors de l’entrevue accordée à Afrikcaraibmontreal. « Le mini-album est composé de 5 titres dont le thème principal est l’amour mais sous différentes formes (l’amour dans un couple, l’amour entre un enfant et ses parents, l’amitié, etc.) », a précisé la chanteuse originaire du Bénin et vivant à Montréal depuis 2004.

Ansou Kinty: Vous avez procédé au lancement de votre EP dénommé O La Si, le 21 février dernier, Pouvez-vous nous parler de votre nouvel œuvre musicale?.
O La Si, c’est le nom que porte l’EP, d’où tirez-vous ce nom?

Carine Au Micro: « O La Si » signifie «Tu vas grandir » en langue Mina parlé au Bénin, au Togo et au Ghana.
Le mini-album est composé de 5 titres, dont le thème principal est l’amour mais sous différentes formes (L’amour dans un couple, L’amour entre un enfant et ses parents, l’amitié, etc.). J’ai choisi ce titre car à travers différentes épreuves dans la vie…on est forcé de grandir. Il n’est pas question d’abandonner…
J’ai choisi de grandir à travers les épreuves que m’envoient la vie qui peuvent être douloureuses à partir du moment où les émotions et les sentiments sont impliqués.

Et votre nom de scène, Carine Au Micro?

Carine est le prénom que mes parents m’ont donnée. Ensuite, je voulais que mon nom reflète la scène. Après ma voix, c’est le micro qui est mon outil de travail. Alors je suis devenue Carine Au Micro!

Très jeune, vous vous intéressez à la musique grâce à vos parents, quelle influence ont-ils eu sur votre choix de carrière?

J’a eu la chance d’avoir des parents sensibles à la musique, à la culture alors ils m’ont toujours encouragée quand je dansais et par la suite lorsque j’ai commencé à chanter.

Et le rôle qu’ont joué vos rencontres avec des artistes tels que Lorraine Klassen, Noel Mpiaza, David Mobio dans votre avancement professionnel?

Lorraine Klassen m’a un peu prise sous son aile. Et je me suis laissé faire. J’ai beaucoup appris à ses côtés. Comment donner un style à la façon d’être sur scène.
Noel Mpiaza est d’abord un très bon ami, musicien et c’est la personne qui m’a présentée en tant qu’artiste Afro à la crème de la crème des musiciens. Et aujourd’hui, je joue encore avec eux. David Mobio est la personne qui a fait les musiques qui sont sur le EP. Il est présent non seulement dans la musique mais aussi au quotidien. Je lui fais entièrement confiance.

Lors de votre performance au club Balattou vous avez rendu hommage à l’artiste Sud-africaine, Miriam Makeba. Qu’est ce qu’elle vous inspire?

Comme je l’ai mentionné lors de l’introduction de la chanson  »Malaika » lors de mon dernier spectacle au Balattou, Miriam Makeba est une héroïne de notre continent. Elle a été une porte-parole centrale lors de la période de l’Apartheid en Afrique du Sud. Son statut d’artiste à permis de mettre en lumière les souffrances que subissaient les Africains en Afrique du Sud. A cette époque, les personnes Noires se battaient pour leurs droits civiques également aux Etats Unis par exemple. Son âme d’artiste révolutionnaire a inspiré plusieurs personnes, plusieurs artistes.

Toujours lors de cet événement organisé par Productions Nuits d’Afrique, vous chantez dans votre langue y compris dans votre EP. Ne pensez-vous pas que ça peut être un petit handicap pour faire passer entre autres vos messages d’amour ou conquérir un nouveau public francophone?

Je ne pense pas que la langue soit un obstacle. Pas du tout! Moi même étant jeune ,j’écoutais des chansons en lingala, en douala, en anglais, en espagnol et dans plusieurs autres langues. Ça ne m’a jamais empêché d’apprécier ces différentes chansons.


Quel est votre prochain projet ou activité professionnelle?

Mon équipe et moi-même travaillons ensemble sur certaines choses. Ce sera plus facile pour moi de répondre à votre question lorsque ce sera un peu plus concret.

Propos recueillis par Ansou Kinty

Voici un extrait de son concert au club Balattou le 22 février 2018

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.