Dernières infos

Burundi : deux membres de la Ceni officialisent leur démission, Nkurunziza menace

Share

Alors que les manifestations contre le troisième mandat du président Nkurunziza continuent au Burundi,deux des cinq membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Burundi ont confirmé lundi leur démission. Le président Nkurunziza lui menace contre toute nouvelle tentative de putsch, selon Jeune Afrique.

« Techniquement, c’est mort ! » a prevenu un membre de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui a requis l’anonymat, joint au téléphone par le quotidien africain. Avec la démission des deux membres du Ceni, il a expliqué qu’il serait impossible d’organiser les élections communales et législatives prévues le 5 juin.

Spes Caritas Ndironkeye, vice-présidente de la Ceni qui s’est exilée au Rwanda voisin, et Illuminata Ndabahagamye, commissaire chargée de l’Administration et des Finances, ont en effet officialisé, le 1e juin, leur démission de l’institution électorale nationale, en adressant deux lettres séparées au président burundais, Pierre Nkurunziza. Les deux membres évoquent un climat de tensions qui n’est favorable à l’organisation sereine des scrutins.


Afrikcaraibmontreal, Avec Jeune Afrique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.