Dernières infos

500 morts : l’un des pires naufrages de migrants en Méditerranée

Share

L’Organisation internationale pour la migration (OIM) a fait état lundi de l’un des naufrages les plus meurtriers en Méditerranée au cours des dernières années. Ce sont près de 500 migrants originaires de la Syrie, de la Palestine de l’Égypte et du Soudan qui ont perdu la vie en pleine mer, en tentant de regagner l’Europe.

Le témoignage de survivants laisserait entendre que ce naufrage n’est pas un accident. La responsabilité reviendrait aux passeurs qui auraient obligés les migrants lors du voyage à changer de bateaux à plusieurs reprises et auraient ainsi provoqué volontairement le naufrage face au refus de ces derniers d’obtempérer. On dénombre très peu de survivants. Parmi les victimes, il y aurait des familles et des enfants. Ces migrants auraient embarqués en Libye pour ensuite gagner les côtes européennes dans des embarcations peu adaptées. Ils sont des centaines, chaque année, surtout des africains, à tenter la périlleuse traversée de la Méditerranée vers Malte ou vers Lampedusa, une île au Sud de la Sicile.

L’instabilité politique ainsi que les problématiques économiques importantes poussent des centaines d’africains à s’engager dans cette périlleuse aventure de la migration clandestine. Cette tragédie humaine des derniers jours s’ajoute aux 400 migrants clandestins déjà morts dans deux naufrages en octobre 2013.

Renée-Chantal Belinga

Afrikcaraibmontreal.com

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.